Pension Ashford Index du Forum
FAQ
Membres
Profil
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Connexion

S’enregistrer
 

Flash back et compagnie [PV Esteban]
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pension Ashford Index du Forum -> Lieux -> Dortoir des garçons
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Esteban Jode
élèves dit kokoro no owari (esprits fermés)

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2010
Messages: 96
Localisation: Bordeaux
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猪 Cochon
Point(s) RPG: 61
Moyenne de points RPG: 0,64

MessagePosté le: 10/02/2010, 14:06    Sujet du message: Flash back et compagnie [PV Esteban] Répondre en citant

Alors qu'il attendait un signe quelconque, Esteban entendit clairement la respiration de Sakura s'accélérer. Il avait compris son effet sur elle et elle venait de le découvrir. Il continua de sourire, voyant les effets de sa proximité avec la jeune fille se déclarer. Son regard s'éclaircit légèrement, une lumière éclaira d'avantage ses prunelles et un sourire ravi apparu sur ses lèvres. Sans qu'il ait pu prévoir ce qu'il allait se passer, la jeune fille sortit ses mains de celles du jeune homme et alla les placer autour de son cou.

- Et maintenant que je te vois ?

Ça n'était pas vraiment une question, il le savait. Instinctivement, au contact de Sakura, il se raidit et recula d'un pas. Ses sens étaient en alerte et bien qu'il ait réussi à se maitriser jusque là, ses pulsions restaient inchangées. Il lui faudrait encore un certain temps et il n'y arriverait qu'en y réfléchissant plus tard, seul.
Ne voulant pas blesser son amie, il attrapa gentiment mais fermement ses poignets, les lui replaçant le long des hanches. Il prit ensuite une certaine distance entre elle et lui. Juste assez pour que cela redevienne l'écart entre deux personnes tenant une discussion. Il vit le sourire de Sakura disparaître. Et si elle reperdait à nouveau la vue ? Le garçon se sentit tiraillé. Il ne voulait pas lui faire de mal. Pourtant dans les deux cas il risquerait de lui en faire. Il y avait néanmoins plus de chances pour l'un que pour l'autre, il suffisait qu'il puisse se maîtriser assez longtemps.
Le pouce dans la bouche, Esteban sentit le goût amer du sang couler sur sa langue sans y faire attention. Il scrutait l'étudiante du regard.


- Je suis désolé..

En disant cela il s'était rapproché, allant jusqu'à poser une main sur l'épaule de la jeune fille. Il était sincère.

- Je ne voudrais pas faire quelque chose que je regretterais par la suite.
_________________
L'amour est-il la seule rédemption ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 10/02/2010, 14:06    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sakura Hinamori
éleves dit Hiroi kokoro (esprits ouverts)

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2010
Messages: 210
Localisation: là
Féminin Balance (23sep-22oct) 狗 Chien
Point(s) RPG: 48
Moyenne de points RPG: 0,23
Age RPG: 18 ans

MessagePosté le: 10/11/2010, 18:30    Sujet du message: Flash back et compagnie [PV Esteban] Répondre en citant

Sakura avait encore ses bras autour du coup d'Esteban quand elle le senti se raidir. La jeune femme y était peut-être allée un peu fort. D'un autre coté, c'était lui qui avait insisté pour qu'elle le voit., la blondinette était un peu perdu. Et dire que quelques secondes au par avant la demoiselle contemplait le visage paisible du rouquin. Maintenant il lui demander"gentiment" de garder ses distances en replaçant ses bras là ou ils auraient du rester. C'est à dire le long de ses hanches. Sakura eu un pincement au cœur. Pourquoi avait-il fait sa si c'était pour la rejeter après ? Esteban était maintenant loin d'elle. Sa déception devait se lire sur son visage, parce qu'il se rapprocha un peu d'elle, avant de poser sa main sur son épaule et de déclarer:

-Je suis désolé.. Je ne voudrais pas faire quelque chose que je regretterais par la suite.

La jeune fille avait très bien comprit. Il avait peur d'essayer de la violer encore une fois. Sans rien dire, juste avec les yeux, Sakura lui adressa un regard doux qui voulait dire" Se n'est pas grave, je comprends" , Puis la blonde dégagea son épaule de la main du jeune homme, et alla s'assoir sur le lit le dos appuyer contre le mur et les genoux replier sur la poitrine. Dans sa tête la jeune femme chercha un sujet de conversation. Presque automatiquement une phrase s'imprima dans son esprit.
  

- Qu'es qu'on fait pour le directeur et tes souvenirs ? Sa ne peux plus durer.
  
Sakura fixait un point imaginaire sur le mur d'en face, comme si elle réfléchissait. La vérité c'est qu'elle ne voulait pas croiser son regard. Puis la demoiselle constata qu'elle continuait a voir, même si Esteban n'était pas juste a coté d'elle. Mais pour qu'elle raison était-il le seul a pouvoir lui rendre son sens ? Et qu'es qui se passer dans cette école ? Pourquoi Esteban n'avait-il pas retrouver tous ses souvenirs comme elle ? D'ailleurs, avait-elle vraiment récupéré tous ses souvenirs ? Autant de questions qui rester sans réponse pour la jeune Sakura. Mais elle était bien décidée à les trouver, ses réponses.

_________________
Le chagrin amoureux est l'une des plus éprouvantes blessures que nous ayons à combattre car il doit être vaincu seul, et surtout dans le plus grand des silences.

Emmène-moi, là ou le silence est une loi que la nature impose ....
Revenir en haut
Esteban Jode
élèves dit kokoro no owari (esprits fermés)

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2010
Messages: 96
Localisation: Bordeaux
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猪 Cochon
Point(s) RPG: 61
Moyenne de points RPG: 0,64

MessagePosté le: 11/06/2010, 13:37    Sujet du message: Flash back et compagnie [PV Esteban] Répondre en citant

Esteban comprit à l'expression de Sakura qu'elle ne lui en voulait pas. Elle arrivait sans doute à comprendre un peu ce qu'il ressentait. Elle se dégagea gentiment et alla s'asseoir sur le lit en face du garçon. Il la regarda pendant qu'elle avait les yeux perdus dans le vague. Elle était jolie avec ses longs cheveux blonds et ses yeux brillants quand elle le regardait il ne pouvait le nier. Et elle l'attirait également, mais il était persuadé que ce n'était pas pour les bonnes raisons. Il superposa l'image de la fille en face de lui à celle de Claire. Physiquement elles auraient pu passer pour sœur, pourtant de caractères elles s'opposaient sur de nombreux points. Le garçon se rendit compte qu'il ne connaissait vraiment ni l'une ni l'autre en fait.

- Qu'es-ce qu'on fait pour le directeur et tes souvenirs ? Ça ne peux plus durer.

Pour ses souvenirs, le garçon n'avait strictement aucune idée. Il ne voyait pas comment les retrouver et la seule image revenant à lui était celle d'un quelconque film sans doute où le baiser d'une princesse réveille les souvenirs et les désirs du prince. Mais ça n'était qu'une histoire et jamais il n'aurait cru cela possible.
Sakura regardait derrière Esteban comme si elle ne voulait pas croiser son regard, il la comprenait assez bien sur ce point. Il soupira et s'assit sur un autre lit, le coude appuyé sur sa jambe et le menton dessus.
 
- Je sais pas. Je vois pas comment ça pourrait revenir et à vrai dire ce serait plutôt pas mal que ça arrive. Je ne me vois pas continuer comme cela encore longtemps. Tu crois que comme avec toi un choc émotionnel ou quelque chose ravivant mes souvenirs pourrait fonctionner ? Pour le directeur, il faut enquêter. Le mieux serait de voir déjà s'il fait cela à tout le monde et dans quel but.

Il souriait réfléchissant déjà à un plan. Il faudrait qu'ils s'allient pour avoir un chance de gagner. Mais gagner quoi ? Et surtout contre qui ? Cela en faisait des questions en seulement deux jours de sa nouvelle vie dans l'établissement.

_________________
L'amour est-il la seule rédemption ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sakura Hinamori
éleves dit Hiroi kokoro (esprits ouverts)

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2010
Messages: 210
Localisation: là
Féminin Balance (23sep-22oct) 狗 Chien
Point(s) RPG: 48
Moyenne de points RPG: 0,23
Age RPG: 18 ans

MessagePosté le: 11/07/2010, 18:29    Sujet du message: Flash back et compagnie [PV Esteban] Répondre en citant

Esteban alla s'assoir sur un lit en face d'elle. Sakura le regarda stupéfaite que son sens fonctionne toujours. Elle l'écouta néanmoins avec attention. 
 
-Je sais pas. Je vois pas comment ça pourrait revenir et à vrai dire ce serait plutôt pas mal que ça arrive. Je ne me vois pas continuer comme cela encore longtemps. Tu crois que comme avec toi un choc émotionnel ou quelque chose ravivant mes souvenirs pourrait fonctionner ? Pour le directeur, il faut enquêter. Le mieux serait de voir déjà s'il fait cela à tout le monde et dans quel but.

Sakura réfléchit un instant, se leva, et se laissa finalement tomber sur le lit avant de déclarer:
 
-Pour le choc émotionnel, sa pourrait marcher. Reste à savoir quel genre de choc il te faudrait. Pour moi, il n'a suffit que de mots, mais sa aurait pu être bien des gestes, ou même des sensations. C'est très varié comme tu as pu t'en rendre compte. Et c'est encore plus dur à cibler quand on ne sait pas quels souvenirs on veux retrouver . . .

La jeune fille se retourna de façon à être allonger sur le dos, en travers du lit et la tête en bas. Laissant ses longs cheveux blonds entourer son visage. Puis elle repris:

-Bon pour le directeur, je pense qu'il serait judicieux de trouver d'autre " allié" avant de tenter quoi que se soit. Et laisser trainer ses oreilles aussi, on ne doit pas être les seuls à se douter de quelques choses. Sans parler du fait qu'il pourrait recommencer . . .

La demoiselle s'imaginait la scène, elle attachait sur une chaise en métal dans le bureau, avec le directeur lui ouvrant le crâne pour mélanger ses souvenirs, comme une sorcière mélangeant sa potion magique. Cette idée la fit frissonnait, à tel point qu'elle glissa du lit et atterri la tête la première sur le sol. La blondinette ne voyait plus rien, car dans sa chute tous ses cheveux, c'était plaqué sur son visage. L'étudiante fit donc un" Pfffff" pour les écarter. Ses cheveux retombèrent sur le sol. Seul ses jambes se trouvaient encore sur le lit car dans sa chute, elle s'était prit les pieds dans le drap. Et comme, la maladroite se savait ridicule, la seule chose qui lui vint à l'esprit fut de sourire.

-Euh . . . désolé . . .

A se moment, Sakura ne savait pas trop si elle devait rire, ou pleurer. 

_________________
Le chagrin amoureux est l'une des plus éprouvantes blessures que nous ayons à combattre car il doit être vaincu seul, et surtout dans le plus grand des silences.

Emmène-moi, là ou le silence est une loi que la nature impose ....
Revenir en haut
Esteban Jode
élèves dit kokoro no owari (esprits fermés)

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2010
Messages: 96
Localisation: Bordeaux
Féminin Taureau (20avr-20mai) 猪 Cochon
Point(s) RPG: 61
Moyenne de points RPG: 0,64

MessagePosté le: 11/13/2010, 09:26    Sujet du message: Flash back et compagnie [PV Esteban] Répondre en citant

Esteban sourit. Quand il avait dit "comme toi", il parlait du fait qu'une partie de ses souvenirs concernant une autre jeune fille ressemblant à Sakura était revenus, il s'était mal expliqué et ne prit pas la peine de le dire à Sakura, cela n'avait aucune importance. Après quelques secondes de réflexion, l'étudiante lui répondit :

- Pour le choc émotionnel, ça pourrait marcher. Reste à savoir quel genre de choc il te faudrait. Pour moi, il n'a suffit que de mots, mais ça aurait pu être bien des gestes, ou même des sensations. C'est très varié comme tu as pu t'en rendre compte. Et c'est encore plus dur à cibler quand on ne sait pas quels souvenirs on veux retrouver . . .

Sakura n'avait pas l'air de tenir en place. Elle s'installa la tête en bas et finit sa tirade :


- Bon pour le directeur, je pense qu'il serait judicieux de trouver d'autre " alliés" avant de tenter quoi que se soit. Et laisser trainer ses oreilles aussi, on ne doit pas être les seuls à se douter de quelques choses. Sans parler du fait qu'il pourrait recommencer . . .

Alors qu'il était dans ses réflexions, un bruit le sortit de ses pensées. La jeune fille venait de s'étaler au pied de son lit, les pieds toujours dans les draps. Esteban ne put retenir un rire sarcastique et lâcher d'une voix peu aimable :

- Ça devait arriver.

Il y eut un grand silence pendant lequel la blondinette se relevait. Quand elle se fut remise en place, le jeune homme ravala une seconde réplique cinglante, ne voulant pas non plus la vexer. Il préféra répondre à son idée, détendant ainsi l'atmosphère :

- Pour mes souvenirs, on verra bien comment ça se profile. On ne va pas chercher toutes les possibilités pour qu'il reviennent, je chercherai avec mes maigres possessions plus tard.
Quant au directeur, allie-toi si tu veux. Je n'ai pas changé pour autant tu sais et je veux bien être aimable avec un personne, pas avec dix. Je suis incapable de retenir certaines phrases tu l'as bien vu et personne ne m'appréciera comme cela et réciproquement. J'enquêterai de mon côté avec toi de temps à autres si tu veux. Tu es jolie et gentille, tu n'auras aucun mal à te faire des amis et à trouver des informations. J'ai certaines bottes, je les utiliserai le moment voulu.


Il parlait de son talent avec les filles, se doutant qu'il pourrait ainsi récupérer des informations peut être essentielles.
_________________
L'amour est-il la seule rédemption ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sakura Hinamori
éleves dit Hiroi kokoro (esprits ouverts)

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2010
Messages: 210
Localisation: là
Féminin Balance (23sep-22oct) 狗 Chien
Point(s) RPG: 48
Moyenne de points RPG: 0,23
Age RPG: 18 ans

MessagePosté le: 11/13/2010, 13:01    Sujet du message: Flash back et compagnie [PV Esteban] Répondre en citant

-Sa devait arriver.

C'était une remarque à la Esteban, Sakura était habituait, et plutôt que se vexer, elle éclata de rire. En même temps, la demoiselle était tellement ridicule. Ensuite, elle se laissa glisser au sol entièrement pour se coucher normalement cette fois. Il y eu un silence, puis il reprit enfin: 

-Pour mes souvenirs, on verra bien comment ça se profile. On ne va pas chercher toutes les possibilités pour qu'il reviennent, je chercherai avec mes maigres possessions plus tard.
Quant au directeur, allie-toi si tu veux. Je n'ai pas changé pour autant tu sais et je veux bien être aimable avec une personne, pas avec dix. Je suis incapable de retenir certaines phrases tu l'as bien vu et personne ne m'appréciera comme cela et réciproquement. J'enquêterai de mon côté avec toi de temps à autres si tu veux. Tu es jolie et gentille, tu n'auras aucun mal à te faire des amis et à trouver des informations. J'ai certaines bottes, je les utiliserai le moment voulu.


Visiblement Esteban était du genre loup solitaire. Mais il était clair qu'il se dévaloriser et que tout cela n'était que prétexte pour ne pas devoir faire équipe avec d'autre. Pour le moment, ils n'en étaient pas là. La jeune fille ne releva pas. Quand il lui dit qu'elle était jolie et gentille, la jeune femme ignora aussi, il disait sa à cause de Claire et pour être gentil. Pourtant, l'étudiante avait l'impression d'être un indésirable qu'on met gentiment à l'écart. Malgré tout quelque chose la poussé à ne pas vouloir le laisser se débrouiller seul, même si s'était plus elle qui avait besoin de lui, que le contraire. Sakura regarda la pendule de la chambre, il était tard. La jeune femme se leva et annonça:

-Bon OK. On verra, on en est pas là encore. Pour le moment, il est tard. J'y vais.

La demoiselle aux cheveux d'or ramassa son pull, arrangea sa chemise, enfila ses chaussures. Puis se redressa pour regarder une dernière fois autour d'elle, voir si elle n'avait rien oublier. Ce n'était pas le cas. Puis, la blondinette tourna la tête en direction d'Esteban. Sakura se surpris attendre quelque chose. Cette révélation la décida à se diriger vers la porte, l'ouvrir et sortir dans un coup de vent. Une fois la porte passé, la jeune fille pris quelques minutes pour retrouver son calme et reprendre son masque avant de repartir. 
 

_________________
Le chagrin amoureux est l'une des plus éprouvantes blessures que nous ayons à combattre car il doit être vaincu seul, et surtout dans le plus grand des silences.

Emmène-moi, là ou le silence est une loi que la nature impose ....
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:41    Sujet du message: Flash back et compagnie [PV Esteban]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pension Ashford Index du Forum -> Lieux -> Dortoir des garçons Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com